Nous rencontrer Nous contacter! Nos brochures Agenda

Actualités

16/05/2018

Des élèves inventent un jeu de l’oie pour changer le monde

Lauréats du concours « La parole aux étudiants » parmi des milliers de projets

Des élèves inventent un jeu de l’oie pour changer le monde

Trois élèves du Master Grande Ecole (MGE) ont participé cette année au concours « La parole aux étudiants », organisé par le Cercle des Économistes. L’édition 2018 du concours invitait chacun à se pencher sur la question suivante : « Vous avez les clés du Monde, que changez-vous ? ». Ces trois élèves ont présentés deux projets qui ont chacun été désignés lauréats parmi les milliers de propositions reçues. Ils se retrouveront tous début juillet aux 18e Rencontres Economiques d’Aix-en-Provence.

Ainsi la contribution de Pierre Molin a pris la forme d’un dialogue entre Platon et Antisthène au sujet de l’Europe et de la dette grecque. Il a pu mobiliser ainsi sa forte culture générale, sa passion pour la pensée philosophique et son goût des lettres.

De leur côté, Emma Fournié et Anthony Paillot n’ont pas voulu s’attacher à une seule problématique et ont opté de surcroit pour une forme particulièrement originale : un jeu de société, et plus précisément un jeu de l’oie baptisé « Débat’Oie, Qui jouera, verra ».

Se questionner pour mieux s’engager : so Lead for Change !

« Lorsqu’on nous a proposé de participer à ce concours sur la base du volontariat, je n’ai pas vraiment hésité », raconte Anthony Paillot, élève en première année MGE. « Je viens de classe préparatoire et cette année nous avons un peu plus de temps pour travailler, alors participer à ce concours m’a donné envie. Avec Emma, on s’est aperçu que même si nous n’avions pas forcément les mêmes idées, nous avions un certain nombre de sujets de réflexion en commun, comme l’écologie, la perte du statut de salarié ou encore l’immigration. »

« Pour faire murir notre projet, nous avons beaucoup échangé entre nous et avec notre professeur d’économie Céline Soulas. Nous nous sommes rapidement dit qu’avec des sujets qui peuvent être lourds, il pourrait être intéressant de rendre cela visible via un jeu de société, avec l’objectif d’être ludique et visuel. Nous avons ainsi travaillé sur un parcours en escargot, une forme colorée, et ainsi créé un jeu dont le but est de lancer des débats et que les joueurs prennent position. Pour changer le monde, il faut avoir des positions sur un éventail de thème cruciaux. Avec ce jeu, chacun peut s’affirmer sur ces grands sujets. »

Riche expérience

« Je ne retiens que du positif de cette expérience. Les échanges initiaux d’abord, où se confrontent les points de vue ; cette étape est fondamentale et d’une grande richesse d’ouverture, on se rend compte que l’on peut évoluer sur des points divergents avec l’autre. Nous avons passé beaucoup de temps à concevoir ce projet, alors à la fin, tous ces retours positifs sont particulièrement valorisants et plaisants, sans compter le fait d’être lauréats du concours évidemment. Surtout : le jeu est vraiment jouable ! Ça nous a nous-même surpris. C’est un vrai plus offert par BSB que cette opportunité de pouvoir s’interroger sur ces sujets de société dans le cadre de ce genre d’initiative, qui pour ma part m’a fait largement mûrir. »

Dernier clin d’œil : ce ne sont pas des oies qui font office de pions de jeu, mais des Miss (« Le sujet "Vous avez les clés du Monde, que changez-vous ?" nous a rappelé une question posée lors du concours des Miss France, cela nous amusait de faire cette petite allusion aux stéréotypes de genre »). Débat’Oie est disponible au format « jeu de société » au Learning Center de BSB. Rien de plus logique : il est une parfaite illustration de la signature de l’Ecole, Lead for Change !



< Retour à la liste des actualités


Newsletter