Nous contacter! Nos brochures Agenda

Actualités

28/05/2019

#InterviewAlumni – Emeline Gaillard (BSB’2007) : ‟Je connais par cœur les clientes CHANEL”

Chef de projet Intelligence Client chez CHANEL

Qui es-tu, avant d’être Chef de projet Intelligence Client chez CHANEL ?

Je m'appelle Emeline, j'ai 35 ans et je suis bourguignonne.

Et sinon, tu fais quoi dans la vie… professionnellement ? Ton rôle au quotidien ?

Je travaille au quotidien sur l'analyse du comportement d'achat de nos clientes au niveau monde, pour toujours mieux les connaître et les servir. Au menu : datas, dashboards, reportings, analyses et recommandations ; Excel et PowerPoint sont mes meilleurs amis ! Je travaille en étroite collaboration avec l'ensemble des marchés où nous sommes présents, pour m'assurer d'avoir non seulement une vision globale et cohérente de nos clientes, mais aussi de répondre à toutes les spécificités locales.

Un mot de ton parcours entre BSB et ton job actuel ?

Ça sera deux mots : grand écart ! A la sortie de BSB, j'ai commencé mon parcours professionnel en agence, où j'ai passé plus de dix ans à travailler pour le compte de marques de la grande consommation et de la grande distribution alimentaire, toujours sur des problématiques basées sur la connaissance et la fidélisation client. Quand on m'a sollicitée pour ce poste chez CHANEL, je n'ai pas hésité, mais il m'a fallu faire un vrai travail d'adaptation à ce nouvel environnement très différent.

Si tu devais présenter CHANEL à un enfant ?

C'est une grande et belle maison, où des couturières aux doigts de fées créent des vêtements et des accessoires uniques pour lesquels il faut avoir beaucoup travaillé avant de pouvoir se les offrir.

Une actualité à partager ?

La dernière Collection Croisière, qui a été présentée le 3 mai dernier au Grand Palais et qui était aussi la première collection de Virginie Viard sans Karl Lagerfeld. Elle écrit ainsi un très joli premier chapitre de cette nouvelle phase dans l’histoire de la Maison.

Une anecdote marquante à raconter ?

Mon premier défilé CHANEL : présentation de la collection Printemps/Eté 2019 au Grand Palais à Paris, où une vraie plage avait été reconstituée pour l'occasion, avec de vraies vagues qui venaient s’échouer sur le sable ! What else?

La dernière ou la plus belle réussite/grande fierté que tu aurais dû davantage célébrer ?

Mon embauche chez CHANEL. Je voulais depuis longtemps quitter l'univers de l'agence pour travailler pour un annonceur, j'avais besoin de sentir un attachement fort à la marque pour laquelle je travaille. Je n'aurais même pas osé postuler pour CHANEL et c'est finalement eux qui l’ont fait pour moi ! Avec du recul, je me dis que j'ai largement atteint mon objectif et que je n'ai pas suffisamment pris le temps de le célébrer.

La plus grosse difficulté que tu as vécue chez CHANEL ?

Bien comprendre tous les codes de la Maison et leur impact sur mon job au quotidien. C'est une Maison avec une histoire très forte et unique, c'est ce qui en fait toute sa richesse. Il est incontournable de prendre le temps de bien la comprendre et de s'en imprégner parfaitement.

Un acteur du changement, c’est quoi pour toi ?

C'est être quelqu'un de passionné et courageux, qui se remet en question, qui ose et qui n'a pas (trop) peur de l'échec.

Un acteur du changement qui t’inspire

Mon mari, qui a récemment lancé sa propre entreprise. Il m'impressionne et me rend fière chaque jour.

Ta morning routine pour avoir l’énergie de changer les choses chaque jour ?

Prendre le métro avec de la bonne musique dans les oreilles. En ce moment j’écoute beaucoup The Vaccines, c'est frais et ça réveille ! Parfait pour le matin.

L’événement qui t’a donné envie de contribuer au changement ?

La naissance de ma fille.

Quel genre d’étudiante étais-tu ?

Joyeuse, épanouie et relativement « calme », disons, par rapport à d'autres.

Si tu pouvais revivre ta période étudiante, que ferais-tu autrement ?

Je ferais une année césure pour avoir une expérience professionnelle plus significative, qui me permette de tester plus de choses et de mieux définir mon projet professionnel.

Quel est le choix de parcours ou l’action entreprise lorsque tu étais étudiante qui t’a le plus servi ?

Le choix du double diplôme, que j’ai fait à l’Université de Grenade en Andalousie. Cette expérience m'a beaucoup aidée à m'ouvrir aux autres, à mieux me connaître et m'a aussi donné le goût du voyage et de la découverte.

Une rencontre qui t’avait particulièrement inspirée durant ton parcours ?

Celle avec Daniel Bouchout, notre directeur des programmes de l'époque. Quelqu'un de profondément humain, bienveillant, proche et à l'écoute de ses étudiants. Il a marqué toute une génération BSB.

Ta prochaine grande ambition ?

Réorienter mon parcours autour du produit et de sa création pour donner plus de sens et de concret à mon job, pour venir nourrir mon expertise client et surtout pour me rapprocher doucement de mon rêve : travailler dans l'artisanat, la création, et faire quelque chose de mes mains.

Un conseil ou un message à donner à un étudiant de BSB ?

Crois en toi et fais un job que tu aimes avant tout : c'est comme ça que tu seras le meilleur !

Pour finir : un mot sur cette photo que tu as choisie pour te représenter ?

Cela représente pour moi tout ce que j'aime ! Un bon verre de vin et un bon repas, partagés avec mes amis, en terrasse et au soleil : la vraie vie ! Et cela représente aussi mes origines bourguignonnes dont je suis très fière. J'adore y retourner dès que j'en ai l'occasion – cette photo a d'ailleurs été prise à Dijon !

Profil LinkedIn



< Retour à la liste des actualités


Newsletter