Nous rencontrer Nous contacter! Nos brochures Agenda

Actualités

18/12/2017

Le Campus Comedy Tour, pépinière de talents peu communs dans les Grandes Ecoles et Universités

À l’heure de sa 7e édition, le festival d’humour lancé par BSB a révélé une dizaine d’élèves qui ont choisi un début de carrière sur les planches

Le Campus Comedy Tour, pépinière de talents peu communs dans les Grandes Ecoles et Universités

Créé à BSB en 2011, le Campus Comedy Tour (CCT) est aujourd’hui devenu une institution dans le monde des Grandes Ecoles et Universités. En 7 éditions, le festival d’humour sur les campus aura touché plus de 600.000 étudiants ! Plus marquant encore, son concept a permis à une dizaine d’élèves de se révéler et de se lancer dans une carrière d’artiste. C’est l’une des fiertés de BSB : avoir été à l’origine d’une initiative étudiante aujourd’hui incontournable, qui stimule des compétences pas nécessairement académiques et valorise des talents originaux. C’est aussi une manière innovante de révéler des aptitudes de maitrise de soi et d’adaptation, au cœur de la signature de l’École : Lead for Change.

7 éditions, des chiffres impressionnants

45 villes, 70 écoles partenaires, 85 artistes, 150 dates, 90.000 spectateurs et 600.000 étudiants touchés : voici quelques chiffres des 7 premières éditions qui illustrent l’ampleur prise par le CTT, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 200.000€ en 2016.

« Le concept a séduit les Grandes Ecoles et Universités, et aujourd’hui le Festival est devenu un événement phare de la vie étudiante en France », s’enorgueillit Benjamin Demay, qui a inventé le CCT alors qu’il était encore élève à BSB.

« Cette année, nous passons à plus de 30 dates sur la nouvelle édition, le gala de clôture se déroulera à La Cigale le 17 mars prochain et sera capté pour une diffusion télé », précise celui qui est dorénavant à la tête d’une société produisant divers festivals et humoristes dont Pierre Croce, également diplômé BSB et l’un des premiers élèves participant au CCT.

De la business school à la salle de spectacle ou à YouTube

Comme Pierre Croce et ses presque 2 millions d’abonnés à sa chaîne YouTube, ils sont une dizaine de participants au CCT à avoir carrément franchi le pas de la vie d’artiste, ou à s’être servi de cette expérience pour donner à leur carrière une tournure pas forcément attendue pour un diplômé d’école de management.

Il y a ainsi, François Guédon (2e édition, KEDGE) dont le spectacle « L'Affaire Guédon » est programmé plus de 100 fois par an et a remporté plusieurs prix ; Nino Arial (2e édition, ESC Pau) avec son spectacle « #NoLimit » et une chaîne YouTube cumulant plus de 80.000 abonnés et 3 millions de vues ; Rayan Djellal (2e édition, Télécom EM), qui a fait de nombreuses premières parties d’humoristes avant de tourner avec son spectacle « Rayan Djellal à découvert » puis de jouer désormais dans la pièce de théâtre à succès « Je t'aime à l’italienne » ; Nordine Ganso (6e édition, INSEEC Bordeaux) a lui aussi assuré de nombreuses premières parties et joue dorénavant son spectacle « Fragilement Drôle », tout comme Alexandre Grave (4e édition, Novancia) et son spectacle « Rien de Grave », ou Mazine, qui est en train de se lancer.

D’autres sont devenus chroniqueurs dans différents médias ou ont même arrêté leurs études pour devenir acteurs. Autant de parcours qui montrent qu’au-delà de la rigolade, le CCT est un vrai révélateur de talents singuliers.



< Retour à la liste des actualités


Newsletter