BSB signe un partenariat avec Coca-Cola European Partners - Burgundy School Of Business

BSB signe un partenariat avec Coca-Cola European Partners

Interview de Ronan Kervadec, Responsable Marque Employeur & Relations Ecoles chez CCEP

BSB vient de signer un partenariat avec Coca-Cola European Partners (CCEP), principalement sur les dimensions RH. L’occasion de poser quelques questions à Ronan Kervadec, Responsable Marque Employeur & Relations Ecoles chez CCEP, pour nous parler de ce partenariat gagnant-gagnant qui associe BSB à un nouveau grand nom du monde de l’entreprise.

Pouvez-vous nous présenter CCEP en quelques mots ?

Nous sommes le premier embouteilleur au monde de la Coca-Cola Company. Notre mission, c’est de produire et distribuer des boissons du groupe Coca-Cola, soit une quinzaine de marques dont des appellations fameuses comme Fanta, Sprite, Monster ou Capri-Sun. En France nous avons cinq usines, qui produisent 90% des boissons du groupe Coca-Cola vendues dans l’hexagone. Sur ce marché français, nous sommes leaders des boissons sans alcool avec 20% de parts de marché. Nous comptons 2.500 collaborateurs à travers le pays, avec des métiers en usine, au siège, ainsi que des commerciaux.

Notre principal enjeu business est évidemment de rester leader sur le marché, en actionnant principalement deux leviers : en capitalisant sur la marque Coca-Cola, largement connue et reconnue ; et en se diversifiant, comme nous l’avons fait récemment avec le rachat de Tropico, ou en lançant pour la première fois cette année une boisson alcoolisée, Topo Chico.

Mais nos enjeux sont aussi liés à la RSE puisque nous voulons également être leaders en la matière, grâce à une politique baptisée « En action ». Celle-ci se déploie à travers six grandes thématiques : boissons, emballage, société, eau, chaine de valeur et climat. Nous sommes d’ailleurs particulièrement attachés à ce dernier point puisque nous avons la grande ambition d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2040.

Pourquoi engager un partenariat avec BSB ?

Déjà ce partenariat formalise un peu plus une réalité existante, puisque nous nous sommes aperçus que nous recrutions déjà beaucoup de stagiaires, alternants et diplômés de BSB ! Avec cet accord, nous pouvons aller plus loin. Les partenariats avec les grandes écoles nous permettent d’aller au-delà de l’impact de notre marque, qui est certes puissant mais pas suffisant pour attirer les meilleurs talents.

Il est important pour nous de cibler des écoles pour continuer de construire l’entreprise de demain, et en cela BSB correspond à 100% à ce que nous recherchons en termes de profils de collaborateurs, mais aussi du point de vue des valeurs et du relationnel. Ce que j’apprécie avec BSB, c’est la qualité d’écoute, et cette grande capacité d’adaptation à nos demandes. On nous aide vraiment à trouver les profils que l’on recherche.

Un tel partenariat nous permet aussi une visibilité précieuse auprès des futurs talents et de faire découvrir la réalité de nos métiers – par exemple grâce aux interventions que je fais à BSB. Nous profitons de l’excellence académique de l’Ecole, tandis que l’Ecole profite de notre excellence professionnelle : c’est gagnant-gagnant ! Enfin il y a un autre atout à notre partenariat : le positionnement territorial de BSB sur le grand est, qui est très pertinent pour nous.

Que recherchez-vous chez un diplômé de grande école de management ?

Évidemment nous recherchons des compétences, qui dépendent bien sûr des postes en question. Chez BSB, nous allons plutôt nous intéresser à des profils commerciaux et marketing. Mais nous sommes attachés à ce que les candidats puissent faire valoir d’autres expériences, en lien avec le métier ou pas d’ailleurs : toute expérience est souvent bonne à prendre… et à valoriser !

Nous recherchons l’envie d’apprendre, des gens curieux et passionnés. Pour un profil commercial il est important d’avoir la fibre… commerciale ! Cela peut en tout cas faire la différence en entretien. Nous rencontrons parfois des candidats qui veulent nous rejoindre juste car nous sommes Coca-Cola… C’est bien, mais ce n’est pas suffisant : il est aussi important de vouloir du sens à ce que l’on fait.

Quelle est votre philosophie générale en termes de RH ?

Tous nos postes sont ouverts à tout le monde ! Nous avons un vrai crédo autour de la diversité et de l’inclusion, avec la forte volonté d’éviter toute discrimination. Nous essayons de faire parler les minorités, notamment à travers cinq groupes thématiques de travail sur le handicap, le genre, la question ethnique, l’âge et la sexualité.

Nous souhaitons aussi créer de vrais parcours de carrière, en gardant les personnes longtemps chez nous. Aujourd’hui notre moyenne d’ancienneté est de 13 ans, ce qui est considérable. 40% de nos recrutements ont lieu en interne, par exemple moi-même je suis un ancien stagiaire ! Mais nous ne voulons pas que ces parcours de carrière soient prédéfinis : nous allons chercher la personnalité plus que les compétences pour développer ces parcours en interne, avec des collaborateurs qui font des choses très différentes tout au long de leur carrière dans l’entreprise.

Enfin nous attachons une attention toute particulière à la qualité de vie au travail. Il est primordial que les gens se sentent bien dans leur environnement de travail, qu’ils se sentent engagés dans l’entreprise, que l’interaction entre vie professionnelle et vie personnelle soit la plus fluide possible.

Retour à la liste des actualités

Découvrez inspire.

Prenez 10 minutes pour vous inspirer des idées & initiatives d’aujourd’hui
et de demain qui opèrent un changement positif dans nos vies

Je m'inscris à la newsletter