Actualités
19/10/2011

Bachelor : Les premiers élèves d’Oxford Brookes sont @ Dijon


Anastasija et Alina témoignent de cette expérience internationale inédite

Anastasija Sotskova et Alina Florea

Alina Florea (à gauche) et Anastasija Sotskova

 

Le Bachelor Marketing & Business est le premier programme commun réalisé au sein de l’Alliance globale entre le Burgundy School of Business et Oxford Brookes University Business School. Ouvert l’an dernier, il a accueilli en septembre sa seconde promotion qui comprend près de 90 étudiants, dont un tiers suit la filière anglophone. Alors que les élèves français qui le souhaitent iront à Oxford passer leur 3ème année l’an prochain, les premiers étudiants de l’école anglaise sont arrivés en septembre. Rencontre avec Anastasija Sotskova et Alina Florea.

Anastasija vient de Lituanie et Alina de Roumanie. Après être arrivées en Angleterre en 2009 pour la première et en 2008 pour la seconde, toutes deux ont rejoint la business school d’Oxford Brookes University en 2010 au sein de la filière International Business. En janvier dernier, déjà très attirées par la France, elles ont l’opportunité de venir à Dijon durant les 15 jours d’un séminaire international à l’école.

« C’est la seconde fois que je venais en France après un passage à Paris quand j’étais plus petite, et ce séjour a confirmé mes envies : pour moi c’est un rêve d’apprendre le français et peut être un jour de m’installer en France. C’est aussi pour ça qu’à Oxford, j’ai décidé de prendre un module supplémentaire pour venir ici », indique Anastasija. « Pour moi également c’est un objectif d’apprendre le français, et je suis aussi très intéressée par la culture locale », ajoute Alina.

La culture, un aspect important de l’attrait de la ville et du pays pour Anastasija : « Dijon est superbe, avec ses musées, ses jolies rues. Et puis la nourriture et le vin sont vraiment excellents. La façon dont Claude Chapuis nous a présenté tout ça était vraiment passionnante. De plus, ici, les gens, les étudiants et les professeurs sont particulièrement serviables, chaleureux et amicaux. » Et Alina d’insister : « Nous sommes absolument enchantées de la manière dont nous sommes reçues, de l’énergie déployée par exemple par la Directrice du programme, Mme Montuelle, pour qu’on se sente bien et qu’on réussisse. Nous sommes vraiment reconnaissantes de cet accueil et de ce soutien. »

Les deux jeunes filles sont en France pour toute l’année académique, et auront la possibilité de passer ici douze mois supplémentaires en entreprise si elles le veulent. « Je suis là depuis seulement trois semaines mais je sais déjà que si possible, je resterai deux ans ! » s’enthousiasme Alina. En attendant elles suivent les cours de la filière anglophone avec une trentaine de camarades pour la plupart français, et se savent pionnières de l’Alliance inédite entre les deux institutions : « C’est vrai que nous faisons partie des premières à expérimenter cela… C’est vraiment intéressant de participer à ce qui est bien plus qu’un simple partenariat et qui va nous offrir un double-diplôme au bout du compte », explique Anastasija.

Et l’avenir, comment est-il envisagé ? « Aujourd’hui, avec la crise, la compétition pour trouver du travail est d’autant plus dure et le chemin du succès n’est pas évident… Dans ce contexte, ce que nous vivons ici nous offre assurément de meilleures chances d’y parvenir », poursuit Anastasija qui souhaite exercer plus tard dans le milieu bancaire. Alina, elle aussi attirée par le secteur bancaire mais aussi par les organisations internationales, confirme : « L’expérience internationale est tout bonnement essentielle pour travailler dans le business ! ». Et les deux jeunes femmes de finir à l’unisson : « Oui, pourquoi pas travailler en France à la fin de nos études ! »

 

Visitez le nouveau site du Bachelor Marketing & Business.