Actualités
03/01/2012

Entrepreneuriat : l’atout charme de l’ESC Dijon


Jeune diplômée, Annabelle Piquet vient de créer sa boutique de lingerie glamour à Dijon

Annabelle Piquet

Un Temps pour Elle. Voilà la nouvelle enseigne inédite lancée Place Bossuet à Dijon il y a quelques semaines par Annabelle Piquet, tout juste diplômée du Programme Grande École du Burgundy School of Business. Cette boutique de lingerie « érotique et chic » propose des pièces créatives et innovantes haut de gamme. « J’ai fait le choix d’avoir peu de stocks pour être à la fois très réactive et proposer les produits les plus originaux possibles. 30% de mes stocks sont des pièces uniques », explique Annabelle. « Je travaille ainsi avec plusieurs fournisseurs, des stylistes et des créateurs, tous français et dont certains sont installés en Bourgogne et en Franche-Comté. Je peux leur proposer de faire du dépôt-vente, ce qui est apprécié. Au total, 600 d’articles sont référencés au magasin. »

Constituée en SARL d’une quinzaine de personnes dont la plupart sont des amis ou de la famille, mais aussi quelques investisseurs privés, Un Temps pour Elle a germé dans l’esprit passionné d’Annabelle au cours de ses études à l’ESC Dijon :

« J’ai une grande passion pour la lingerie et j’ai depuis longtemps l’idée de créer une boutique de ce genre à Dijon, tout simplement car il n’y en a pas ici ! Après, c’est surtout à partir de la Spécialisation « Entrepreneuriat » que j’ai suivie en 3ème année que le projet a pris forme et mûri, grâce notamment aux nombreux échanges que j’ai pu avoir avec mes professeurs et mes camarades, les séances de brainstorming, etc. »

« Mes deux années d’apprentissage aux Galeries Lafayette ont également été enrichissantes, mais m’ont aussi convaincu de monter ma propre boutique. J’ai vraiment besoin d’avoir les mains libres dans ce que j’entreprends ! J’ai par la suite intégré l’Incub©ESC Dijon en juin 2011, ce qui m’a été extraordinairement bénéfique, en particulier concernant les rencontres avec les professionnels. J’avais par exemple de gros besoins de conseils juridiques, et mes rendez-vous avec des juristes m’ont permis d’y voir plus clair et d’avancer dans ma création. »

Aujourd’hui installée, Annabelle envisage plutôt sereinement l’avenir :

« Je suis ambitieuse ! Je veux donc tester le concept à Dijon et le développer si c’est un succès. Dans un premier temps, j’espère ainsi pouvoir embaucher quelqu’un en deuxième année, cela me libérerait du temps pour préparer l’ouverture d’une autre boutique dans le Grand-Est. Mais j’ai bien conscience que pour un commerce de proximité de ce type, il faut au moins trois ans pour voir si ça marche. Pour l’instant, je suis confiante mais je reste prudente. »

Un sentiment qui s’ajoute aux craintes naturelles en cette période de crise ?

« Non, au contraire ! La lingerie est quelque chose qui prend justement de l’importance dans ce type de période. J’ai fait une étude de marché et il apparait qu’en temps de crise, il est d’autant plus important pour une femme de se faire plaisir. Et la lingerie, c’est l’achat plaisir par excellence ! En plus, aujourd’hui, les hommes aussi se sont mis à ce type d’achat et certains sont très connaisseurs… même s’il s’agit d’achats intéressés ! »

Un Temps pour Elle est situé au 25 Place Bossuet à Dijon. Retrouvez toutes les actualités du magasin sur sa page Facebook.