Actualités
31/01/2014

Portraits d’élèves du Bachelor – Campus Lyon


Chloé Ruard et Arnaud Grisard

Chloé Ruard, 19 ans, 1ère année

portrait de Chloé Ruard

Comment s’est fait le choix d’intégrer le Bachelor Marketing & Business du Burgundy School of Business ?

Après un bac S option SVT, j’ai fait une première année d’architecture. C'était très intéressant mais j'ai ressenti le besoin de suivre une formation plus polyvalente, notamment car j’ai en tête un projet de création d'entreprise de multimédia, ou de travailler un jour dans une grande entreprise d’entertainment. Comme dans mon esprit le commerce ouvre des portes, je me suis naturellement orientée vers les écoles de management…

Je me suis donc rendu à beaucoup de salons, réalisé de nombreuses recherches sur internet, rencontré des professionnels en communication et marketing. J’ai découvert l’option du Bachelor et me suis dit « pourquoi pas ? » C’est le fait que la formation soit entièrement en anglais qui m’a décidé : j’avais le choix entre les Bachelors des écoles de management de Grenoble et Dijon, et je me suis finalement décidé pour la seconde car j’y ai ressenti plus de feeling, y ai senti plus de convivialité.

Comme j’habite à Lyon, la possibilité d’intégrer cette formation près de chez moi a constitué par ailleurs une excellente opportunité.

Après plusieurs mois passés au sein de cette formation, quels premiers enseignements en tirez-vous ?

Concernant la formation, concrètement je n’ai pas été surprise… dans le bon sens du terme ! Nous sommes la première promotion de ce programme implanté à Lyon, donc notre groupe est resserré. C’est finalement une dimension appréciable puisque nous avons bien plus de proximité et d’interaction avec les professeurs, on peut avancer à notre rythme et le tout dans une ambiance très conviviale. J’apprécie aussi la grande souplesse dans l’emploi du temps.

Les cours tout en anglais : c’est génial ! J’avais un niveau correct mais sans plus, et il n’est pas si difficile de suivre, ça nous entraine bien. De toute façon aujourd’hui, c’est obligatoire de parler anglais, donc c’est parfait !

Les matières sont très intéressantes, j’ai notamment découvert le marketing et la communication qui me plaisent particulièrement, et j’apprécie notamment la possibilité de faire une 3ème langue. Moi j’ai choisi le japonais, un peu pour me faire plaisir…

J’ai aussi décidé de créer une antenne à Lyon de DEC (Dijon Études Conseils), la Junior Entreprise de l’ESC Dijon. Il m’a semblé pertinent de proposer les services de DEC sur la région, la junior entreprise ayant fait ses preuves depuis des années, et cette initiative lui permettant d’étendre son aire d’activité. Cela me permet aussi de vivre à Lyon une belle expérience de vie associative.

Comment envisagez-vous votre avenir après votre diplôme ?

J’ai comme passion les jeux vidéo, alors j’adorerais après mes études créer une entreprise dans ce domaine. J’ai envie de gérer un projet, d’en assurer les aspects de développement, commerciaux, marketing, évènementiels. Directement après mon diplôme, j’espère faire un master à l’étranger, mais si une opportunité se présente dans le secteur des jeux vidéo, je n’hésiterai pas !

  Arnaud Grisard, 20 ans, 1ère année 

Comment s’est fait le choix d’intégrer le Bachelor Marketing & Business du Burgundy School of Business ?

Après un parcours plutôt classique ponctué d’un bac ES mention Assez Bien, j’ai directement enchainé avec le Bachelor. J’ai toujours voulu faire du commerce, alors je me suis posé la question de rejoindre un BTS, un DUT ou une prépa. Concernant cette dernière option j’en ai eu la possibilité mais j’ai eu le sentiment que ce n’était pas la meilleure solution pour moi. J’appréhendais un peu l’ambiance et l’idée d’avoir des matières qui ne m’attiraient pas vraiment.

En fait le choix d’une ESC et du Bachelor en particulier s’est imposé assez logiquement. J’ai passé le concours Atout+3, au départ avec l’objectif d’intégrer l’EM Grenoble. Entre temps j’ai découvert l’ESC Dijon, je me suis renseigné et le programme m’a semblé très bien. J’ai été reçu à toutes les écoles et j’ai finalement opté pour Dijon car je voulais une école ouverte sur un parcours international.

Il faut dire que j’ai effectué une grande partie de ma scolarité au sein de sections bilingues, et ce dès la maternelle ! Je suis notamment passé par le collège des Chartreux à Lyon, qui jouit d’une grande renommée. Je voulais donc absolument continuer à maintenir et augmenter mon niveau en anglais.

Et puis l’autre gros avantage est de pouvoir suivre ce Bachelor à Lyon. Étant originaire de la ville, c’est pour moi à la fois pratique et économique.

Après plusieurs mois passés au sein de cette formation, quels premiers enseignements en tirez-vous ?

Déjà je n’ai eu aucun problème avec le fait d’inaugurer le programme à Lyon, puisque c’est exactement le même que celui proposé à Dijon. Ce gage de qualité m’a mis en confiance. Puis par rapport à l’idée que je me faisais des études en commerce, je suis très satisfait, à la fois des matières suivies, mais aussi du côté très concret de la formation. Cela correspond parfaitement à mes attentes.

J'ai certes un bon niveau d’anglais, mais je pense que celui-ci continue d’augmenter, ce qui est un vrai plaisir en même temps qu’un énorme avantage ! J'ajoute d'ailleurs qu'il n’est pas obligatoire d’avoir un top niveau pour suivre en anglais au sein du Bachelor, en tout cas tout le monde s'en sort plutôt facilement dans notre promotion.

Comment envisagez-vous votre avenir après votre diplôme ?

Je n’ai pas encore vraiment de métier visé et je continuerai certainement sur un Master. À la suite, si possible, je me vois bien faire ma vie dans un pays anglophone. Ce qui est sûr, c’est que ça se fera dans le commerce, mais j’ai encore une vision très vaste de mon avenir. Je me laisse le temps d’avancer. En 3e année du Bachelor, je compte partir en Angleterre. Cette expérience ainsi que mes différents stages vont me permettre de faire évoluer mon projet professionnel.