Actualités
28/03/2014

SESAMm, le projet entrepreneurial innovant d’un étudiant de l’École


 Le concept : prévoir les variations financières grâce aux réseaux sociaux

SESAMm

Pierre Rinaldi, étudiant à l’ESC Dijon, et trois autres étudiants de Grandes Écoles d’ingénieurs et de management, sont en train de finaliser le développement d’un outil particulièrement innovant : SESAMm. Ce logiciel permet de réaliser des prévisions financières par l’analyse du « Big Data », et spécifiquement des réseaux sociaux. Un très bel exemple de projet entrepreneurial collaboratif voué à un grand destin international.

Big idea dans le « Big Data »

SESAMm est une application innovante au cœur des développements actuels du « Big Data ». Le logiciel réalise en effet le traitement de très grandes quantités de données pour produire des prévisions financières de manière automatique.

Il s’intéresse en particulier aux réseaux sociaux comme source de données pour ces prévisions, et Twitter en premier lieu. Les individus présents sur les réseaux sociaux ayant tendance à y parler plus librement et y exprimer davantage leur opinion, cette méthode inédite d’analyse s’avère d’autant plus fiable et concrète.

Passion de la finance et compétences en symbiose

SESAMm est un projet de création d’entreprise porté par deux étudiants d’école de management et deux étudiants d’école d’ingénieurs. L’équipe réunit des profils aux compétences complémentaires, autour d’un intérêt commun pour la finance.

Pierre Rinaldi est co-fondateur du projet et s’occupe de la partie commerciale et des relations publiques. Il explique : « Avec Alexandre Kordeuter, l’autre co-fondateur, nous étions tous deux impliqués dans les clubs d’investissement de nos écoles respectives (ESC Dijon et Grenoble Ecole de Management) et investissions en bourse. Nous souhaitions proposer une alternative aux outils actuels d’aide à la décision d’investissement. L’idée d’utiliser le « Big Data » et les réseaux sociaux a été lancée en janvier 2013 et les premières bases du projet mises en place à ce moment-là. »

Suite au développement du concept, Sylvain Forté et Florian Aubry de l’INSA Strasbourg sont venus apporter leurs compétences en développement informatique au projet. Un prototype n’a pas tardé à sortir.

SESAMm à la conquête du monde

Une structure juridique est aujourd’hui en cours de formation. Elle va permettre de contractualiser avec les premiers clients. Lauréat des concours SEMIA, Petit Poucet et Alsace Tech, l’équipe continue de plus à participer à des concours de création d’entreprise pour renforcer son réseau et continuer à communiquer autour du projet.

La prochaine étape est la création d’entreprise. Par la suite, le logiciel sera testé avec des clients potentiels avant de passer à la phase de commercialisation. Des investisseurs du monde entier devraient être intéressés.

Sur le même thème : Pierre Rinaldi, Année césure MGE