Actualités
21/10/2015

« L’Executive MBA de l’ESC Dijon, le plus équilibré et le plus adapté »


Témoignage de Jean-Michel Charier – Promo 2012

« Depuis 2009, je suis Responsable du développement et de l’industrialisation des process de production chez Eurocast Groupe GMD, entreprise spécialisée dans la fonderie d’aluminium. Après des études de technicien puis d’ingénieur en Génie Industriel, j’ai effectué la plus large partie de ma carrière dans les entreprises suivantes : Groupe Rencast, Groupe Valfond Alliage Léger et Sté Europalu Groupe Maneurop, toutes spécialisées dans la production en masse de pièces en alliage léger pour le secteur automobile.

Les différents postes occupés tour à tour furent tous marqués par une forte dominante technique et opérationnelle. Fort de ce constat, j’ai décidé, en 2011, de préparer un Executive MBA pour élargir le champ de mes connaissances et gommer une partie de mon profil justement un peu trop marqué par la technique. L’objectif étant de pouvoir adosser à des « compétences opérationnelles » de nouvelles « compétences plus fonctionnelles ». Je voulais également aborder des disciplines non connues ou superficiellement parcourues durant mon cursus initial, telles que la macroéconomie, la finance d’entreprise ou encore la stratégie. Enfin, c’était pour moi une volonté d’élévation personnelle. J’avais l’envie d’étoffer ma culture générale et de rencontrer des acteurs d’autres secteurs.

J’ai donc cette année-là mené une analyse concurrentielle, qui m’a conduit à rencontrer de nombreuses écoles : HEC, Paris Dauphine, EM Lyon, ESSEC, INSEAD, IAE Lyon III et un certain nombre de business schools non parisiennes. Pour faire mon choix, j'avais retenu quatre critères majeurs : le contenu des programmes pédagogiques, le calendrier, les questions d’intendance – notamment l’éloignement, les frais de transports afférents, et le coût global de la formation, sachant que je supporterai entièrement le coût à la fois de la formation et de l’intendance.

Tous les critères remplis, satisfaction garantie

Sans qu’il s’agisse d’aspects décisifs, j’ai également regardé de près les conditions d’admission, l’homologation ou la certification du diplôme, ainsi que le voyage à l’étranger (business trip) qui ne m’intéressait pas du tout ! C’est une des spécificités de l’Executive MBA de l’ESC Dijon, qui n’inclut pas de voyage à l’étranger, préférant mobiliser des ressources internationales directement sur son campus, offrant ainsi un vrai gain de temps, et donc d’argent.

Finalement c’est assez naturellement que mon choix s’est porté sur ce programme. Pour moi, le mieux équilibré de ceux que j’avais « audité », en tout cas le plus adapté à mes besoins. Et je n’ai vraiment pas été déçu.

J’ai rencontré un corpus professoral de très bon niveau sachant s’adresser à un public d’adultes expérimentés. J’ai de plus intégré une promo exceptionnelle marquée par une forte dynamique et de nombreuses interactions, associées à une certaine forme de décontraction durant les cours académiques. Toutes ces dimensions ont vraiment rendu les cours et le temps académique très agréable. Dans ce contexte, l’Executive MBA de l’ESC Dijon a parfaitement répondu à mes attentes.

Le bilan global est donc positif. Le diplôme offre une vraie reconnaissance du travail accompli et une nouvelle ligne sur le CV. L’appropriation de nouvelles disciplines permet d’élargir ses compétences, d’ouvrir son esprit à des thématiques non abordées jusqu’à lors.

Aujourd’hui, à l’aube de la cinquantaine, j’ai l’ambition de poursuivre mon parcours professionnel en continuant d’élargir le périmètre de mes missions et notamment accéder à des postes de direction d’entreprise. Je réfléchis par ailleurs à une éventuelle reprise de PME. En marge de ces projets, j’espère aussi assurer une progression de ma rémunération. Je reste persuadé que l’Executive MBA de l’ESC Dijon est un atout dans cette perspective. »