Actualités
03/03/2011

François Massoc, à la une au Chili


Le diplômé 2003 du MS CIVS fait partie des personnalités les plus influentes dans le secteur de l’agroalimentaire au Chili

Tous les ans, El Mercurio, le premier quotidien national du Chili, dresse son palmarès des personnalités les plus influentes du pays dans différents domaines. Il y a quelques semaines, François Massoc, diplômé de la promotion 2003 du Mastère Spécialisé en Commerce International des Vins et Spiritueux (MS CIVS) du Burgundy School of Business, figurait parmi les dix personnes mises en avant dans le secteur de l’agroalimentaire.

Une reconnaissance d’envergure pour ce jeune quadragénaire qui a su faire face à une année 2010 terrible, avec notamment ce tremblement de terre qui a touché le Chili au mois de février, et qui n’a pas épargné les vignes… Installé dans la fameuse vallée de Cachapoal, non loin de Santiago, François Massoc est aujourd’hui régisseur du Domaine Calyptra, c’est-à-dire qu’il s’occupe à la fois de l’entretien des vignes, de la vinification, et de la commercialisation du vin produit.

Il est également consultant auprès d’autres exploitations et a lancé deux marques de vins au Chili. La première, « Aristos », orientée vers des vins haut de gamme, a été développée en partenariat avec son ami d’enfance et « Docteur Terroir » Pedro Parra, et avec un autre ami, Louis-Michel Liger Belair, vigneron réputé à Vosne-Romanée. « Clos des Fous », la deuxième marque, est elle orientée vers des vins de terroirs particuliers et aux prix plus abordables. Elle a été élaborée aux côtés de son complice Pedro Parra et de l’ingénieur agro-œnologue Francisco Leyton.

El Mercurio souligne qu’il y a encore quelques temps, François Massoc était un œnologue peu connu, mais qu’en 2010 tout a changé, et la critique en particulier. Ainsi la presse spécialisée du Chili a élu son Sauvignon blanc grande réserve 2008 meilleur blanc du pays l’année dernière, tandis que son Cabernet Sauvignon 2007 était auréolé du titre de meilleur cabernet ultra premium du Chili ! Par ailleurs, les vins de sa marque « Aristos » ont été élus par la presse anglaise comme les meilleurs du Chili. Sa capacité à avoir fait preuve d’audace et de créativité dans un contexte général délicat a fait la différence auprès de l’opinion.

Après avoir notamment fréquenté le lycée français de Concepción, François Massoc avait rejoint la Bourgogne et Dijon en 1999 pour apprendre l’œnologie au sein de l’IUVV (Institut Universitaire de la Vigne et du Vin). Souhaitant par la suite se spécialiser dans le commerce du vin, c’est tout naturellement qu’il a intégré le MS CIVS, avant de retourner dans son pays natal développer ses différentes activités.

Une nouvelle preuve de l’excellence de ce Mastère Spécialisé, qui compte des diplômés occupant des postes prestigieux et suivant des parcours plus que remarquables un peu partout à l’international. Nous ne sommes pas les seuls à le dire !

Retrouvez ci-dessous François Massoc en vidéo, interviewé par Joëlle Brouard, Directrice de L’Institut du Management du Vin et du MS CIVS, dans une séquence tournée en 2009 lors d’une visite de François Massoc sur campus du Burgundy School of Business.