Actualités
24/05/2016

Arslan Touba (MGE promo 2007) et Stéphane Poutcheu (MGE promo 2009)


« Avec Moods - Money to Goods, stop aux commissions pour les transferts d’argent de la diaspora africaine ! »

Arslan Touba et Stéphane Poutcheu se sont rencontrés à l’ESC Dijon en 2005. Si le premier avait intégré l’École deux ans plus tôt, ils ont rapidement été réunis par une passion commune, la culture urbaine, au sein de l’association Urban Sescion. « J'ai fondé cette association dès ma première année à l’ESC Dijon, et Stéphane en est devenu le Président à son arrivée. Nous avons notamment organisés de nombreux événements à succès, et avons même été élus l’association la plus dynamique de l’École ! », se souvient Arslan.

Si la vie associative a été un fil rouge important du passage à l’École des deux amis, ce n’est pas la seule chose qu’ils en retiennent. « Que ce soit ma super expérience au sein de la Team Amissibles, mon semestre à l’université BLCU de Pékin en 2e année avec tous les voyages que j’ai pu faire, ou encore mes stages à IBM et HP, cette période a été fondamentale pour moi. Les amis que je m’y suis fait font partie de mes meilleurs amis… et j’y ai aussi rencontré ma femme ! » explique Stéphane. Arslan, lui, garde particulièrement en mémoire son séjour à Arnhem aux Pays-Bas et son stage très formateur chez SFR.

En sortant de l’École, ce dernier réalise un VIE d’un an en Jordanie pour le Groupe Orange, puis passe 5 ans en tant que Consultant Marketing / Distribution pour une filiale du Groupe sur la zone Afrique Moyen-Orient, avant de rejoindre la Direction de la Stratégie de l’entreprise à Paris, en tant que Responsable Stratégique sur la zone AMEA. « En parallèle de mes activités de salarié, j'ai créé une entreprise de restauration rapide mexicaine sur Paris. Une première expérience entrepreneuriale très enrichissante. »

De son côté, Stéphane démarre en tant qu'Ingénieur Commercial chez Bouygues Telecom, enchaîne chez chez Sthree (l'un des leaders européen du recrutement IT) comme Ingénieur d'Affaires, puis passe 3 ans en tant que Business Manager chez Altran, à la Défense. « C’est fin 2014 qu’avec Arslan nous avons décidé de monter notre propre projet de startup. Fils d'immigrés et issus de la diaspora africaine, nous nous sommes très vite retrouvés autour des problématiques du transfert d'argent international. C’est ainsi qu’est née Moods - Money To Goods »

Faire bouger les choses !

« Après des recherches approfondies, nous nous sommes aperçus que chaque année, les africains envoyaient plus de 40 milliards de dollars vers le continent, en s'acquittant dans le même temps de près de 4 milliards de dollars de commissions », détaille Stéphane. « Il faut savoir que 70% des envois sont destinés à des besoins primaires tels que l'alimentaire, la santé et l'éducation. Nous nous sommes donc dit : pourquoi continuer à envoyer de l'argent pour de l'argent, en payant des commissions, alors qu'il serait possible de le faire contre des produits ? »

Moods - Money to Goods permet ainsi aux diasporas d'envoyer gratuitement de l'argent à leurs proches sous forme de bons d'achats électroniques directement utilisables chez des commerçants locaux. Les bénéficiaires reçoivent un mot de passe par sms et se rendent chez les commerçants pour faire des achats. L'expéditeur peut suivre en direct l'utilisation de son bon d'achat. La startup se rémunère en tant qu'apporteurs d'affaires auprès des commerçants locaux.

Et ça marche ! « Nous avons été lauréats de plusieurs bourses destinées aux entreprises innovantes, ce qui nous a permis de lancer le développement technique de notre service, notamment au Sénégal où notre filiale déploie une équipe de 12 commerciaux qui a pour mission d'aller recruter des commerçants partenaires. Nous espérons pour la fin de l’année 1600 commerçants sur notre plateforme au Sénégal et en Côte d'Ivoire, plus de 6500 utilisateurs actifs, et une première levée de fond. Nous comptons embaucher environ 25 personnes d'ici 3 ans. »

Et Stéphane de conclure : « Nous vivons une superbe aventure entrepreneuriale, et je dois dire que je suis très heureux de partager mon expérience avec les élèves de l’ESC Dijon, puisque j’interviens au sein de la filière Entrepreneuriat en tant que coach. Je trouve qu'il est important, notamment grâce à ce lien avec les diplômés, d'essayer d'accompagner les idées des jeunes et les inciter à aller au bout de leurs idées pour essayer de faire bouger les choses ! » Arslan et Stéphane, eux, sont en train de réussir ce pari.

 

Pour en savoir plus sur Moods - Money To Goods, visionnez ces deux vidéos :
·         https://www.youtube.com/watch?v=kOfnFZOHkrc
·         https://www.youtube.com/watch?v=_5lSvcOK_Ds