Actualités
22/06/2016

Alix de Luze (Promo MECIC 2015), Directrice adjointe des Cinémas Chaplin à Paris


"Le MECIC m'a permis de passer de l’agence de pub au cinéma"

«Après une formation en école de management puis avoir travaillé durant 7 ans au sein d’une agence de communication et publicité, j’ai voulu me rapprocher du secteur culturel et évoluer dans un lieu dédié. J’ai d’abord pris un congé sabbatique en Amérique du Sud pour y réaliser un projet vidéo sur une série de lieux culturels, qui mettait notamment en valeur le partage d'expériences et les bonnes pratiques des managers culturels.

J'ai nourri un véritable intérêt pour ces métiers au fil du temps, mais en parallèle je me suis aperçue qu’il était compliqué de switcher d'un secteur à l'autre, de surcroît quand il s’agit de passer de la pub à la culture. On est l’objet d’un cruel manque de légitimité…

C’est pour cela que j’ai décidé de faire le MS MECIC, pour légitimer mon profil mais aussi pour éclaircir mon projet professionnel. J’ai choisi ce programme car j’ai apprécié l’approche de son responsable Jean-Yves Klein, qui prône un accompagnement individualisé vraiment efficace. Je trouvais également très intéressant de pouvoir côtoyer différents profils du secteur parmi les participants.

Mais j’ai surtout été séduite par les attaches de la formation avec le monde professionnel, que ce soit par les cours ou les visites. Et c’est ce que j’en retiens principalement : ces visites « techniques », les rencontres avec les professionnels sur leur lieu de travail et leurs présentations très concrètes, ainsi que toutes les conférences que nous avons pu avoir. Toute la partie académique est évidemment intéressante, mais le plus gros apport, ce sont tous ces contacts générés au cours de l’année.

De l’agence de pub au cinéma

C’est ainsi lors de mon stage en fin de programme que, grâce à des rencontres et différentes mises en relation avec des personnes du monde de l'exploitation cinématographique, j’ai tissé des liens avec les gens des Cinéma Chaplin. J’y suis maintenant embauchée depuis fin 2015, en tant que Directrice adjointe et avec beaucoup de choses à développer !

Mon job est composé de deux grandes parties. La programmation d’abord, avec la sélection des films diffusés chaque semaine, en lien avec une ligne artistique et éditoriale que nous souhaitons défendre, et la négociation avec les distributeurs. Je développe également une programmation évènementielle, avec l’optique de proposer des événements qui font vivre les cinémas, dans un cadre où convivialité, échanges et débats sont les maitres-mots. Ce sont des festivals, des cartes blanches, des évènements jeune public, etc.

Et puis il y a tout un pan communication : celle des lieux mais aussi au niveau digital, relations presse et publique, partenariats médias, et dans les différentes zones géographiques du tissu local.

C'est exactement ce que je voulais faire, je suis ravie ! Je souhaitais un métier qui ne soit pas seulement de promotion et de rayonnement, mais aussi en prise avec la programmation et la valorisation d’un lieu de prescription, de découverte, qui travaille avec différents publics sur les valeurs de transmission artistique. Mon changement d’univers professionnel est une vraie réussite!»