Actualités
28/04/2017

Un nouveau MSc Arts & Culture à BSB


16 élèves français et internationaux dans la première promotion de ce programme anglophone

BSB propose depuis cette année un nouveau MSc Arts & Culture, accessible en tant que spécialisation dans le cadre de la 3e année du Master Grande Ecole (MGE) ou comme diplôme indépendant. Entièrement anglophone, il forme aux métiers du management dans le secteur artistique et culturel (arts du spectacle, patrimoine culturel, tourisme culturel, industries culturelles et créatives), et à l’entrepreneuriat culturel. Il bénéficie également de synergies avec le pôle Management Culturel de BSB, qui compte notamment le Mastère Spécialisé MECIC-Paris (Management des Entreprises Culturelles et Industries Créatives).

Se spécialiser dans l’art et la culture

Ce programme anglophone, qui comprend un stage et une thèse professionnelle, se concentre en priorité sur l’histoire de l’art, la philosophie des arts et la diplomatie culturelle, mais aborde également la gestion artistique et culturelle et la culture dans le développement territorial. Il s’intéresse également aux questions de l’entrepreneuriat culturel, du marketing et de la communication artistiques, de la digitalisation dans les industries créatives, du fundraising et de l’ingénierie des projets culturels.

L’expérience pratique n’est pas en reste, les élèves ayant des travaux avec des artistes et devant organiser un ou plusieurs événements culturels. Cette année, ils ont ainsi passé une semaine de voyage d’étude à Madrid, et une autre à Besançon pour organiser Excentricités, festival international de performance artistique, en collaboration avec l’ISBA (Institut des Beaux-Arts de Besançon).

Devenir cadre dans le management culturel

L’objectif est de former de futurs cadres qui auront toute leur place au sein du marché dynamique des industries culturelles et créatives, tant au niveau national qu'international. Ils sont 16 à constituer cette première promotion, qui trouveront des postes dans les arts du spectacle (théâtre, danse, musique, etc.), le patrimoine culturel (sites du patrimoine culturel, musées, galeries, etc.), le tourisme culturel, ainsi que dans les médias, la presse et le cinéma).

Ils deviendront également ingénieurs de projet pour des événements culturels, ou développeront des projets d’entreprise dans les industries culturelles et créatives. C’est pour cela qu’une attention toute particulière est portée sur les projets entrepreneuriaux des élèves, évalués par un jury international en fin de parcours.

Elles témoignent

« Les industries culturelles sont aujourd’hui l’un des plus grands employeurs dans le monde, où elles ont fourni 29,5 millions d’emplois en 2015 » indique Elena Borin, responsable du MSc Arts & Culture. « Ce MSc répond à cette demande du marché et vise à former de jeunes managers culturels capables d’évoluer dans un contexte international et de s’adapter à un environnement mouvant, dans lequel l'utilisation des nouvelles technologies et une attitude entrepreneuriale sont devenues cruciales. »

Marion Guerre, élève qui a participé à la première promotion, confirme : « Le MSc m’a apporté des connaissances théoriques et pratiques dans le domaine de l’art et de la culture, dans un contexte mondial. De l’entrepreneuriat à la diplomatie culturelle en passant par le fundraising, je me sens prête à affronter et valoriser le monde de la culture et, sur le long terme, créer mon propre centre culturel à l'étranger. »