Notre équipe

  • Arvind Ashta, titulaire de la Chaire, a publié ces dernières années de nombreux articles. Il participe aux conférences majeures dans ce domaine et enseigne régulièrement dans des universités étrangères aux États-Unis, en Belgique et en Allemagne. Il est également membre des réseaux de recherche tels que "European Microfinance Platform", "European Microfinance Network" ou le CERMi (Centre Européen de Recherche en Microfinance)".

  • Le Professeur Djamchid Assadi est spécialiste en stratégie et marketing en ligne. Ses travaux de recherche se concentrent sur les impacts des facteurs “non prix” sur le comportement d’achat et le comportement stratégique ainsi que sur les relations “Peer-to-Peer” et notamment le “social lending”. Il enseigne le cours “Microfinance Stratégie et Marketing”.

  • Le Professeur Laurence Attuel-Mendes, Docteur en droit et spécialiste des aspects légaux du monde des affaires, a co-écrit de nombreux articles dans des revues internationales. Elle participe à des conférences majeures dans ce domaine et est intéressée par les questions de règlementation telles que celles relatives au taux d'usure et celles plus larges portant sur l'histoire de la microfinance dans les différentes religions.

  • Le Professeur Cornelia Caseau, Docteur ès Lettres de l’Université de Vienne (Autriche), chercheuse, professeur d’allemand à l’ESC Dijon et à Sciences Po Paris (Campus Europe Centrale et Orientale Dijon), et responsable du département Langues et Cultures de l’ESC Dijon, s’est spécialisée, ces dernières années, dans la recherche sur les immigrants turcs en Autriche. Elle a participé à des conférences internationales sur les diasporas et l’intégration économique des immigrants dans ce pays, et publié des articles sur ce même sujet. Les derniers travaux ont porté sur la Raiffeisenbank de Vienne, sa philosophie d’intégration de la communauté turque et le développement de la microfinance en Autriche.

  • Mawuli Couchoro est enseignant-chercheur à l’université de Lomé au Togo. Docteur en sciences économiques de l’université de Poitiers, ses recherches s’insèrent globalement dans une logique microéconomique dont la microfinance constitue l’essentielle de ses applications. Il est très actif dans les questions relatives au développement de la microfinance au Togo.

  • Glòria Estapé-Dubreuil, est professeur à l'Université Autònoma de Barcelona en Espagne. Diplômée en mathématiques et docteur en économie, ses sujets d'enseignement habituels sont les méthodes quantitatives de gestion. Ses intérêts de recherche actuels se situent dans les domaines du crédit social, et dans le développement de modèles et d'applications de l'analyse quantitative à la prise de décision. Elle a un certain nombre de publications à la fois dans des revues nationales et internationales, et participe activement à des conférences internationales.

  • Marek Hudon, Docteur en sciences économiques et gestion, enseigne à Solvay Brussels School of Economics and Management après avoir été chercheur à l'Université d’Harvard où il a travaillé sur les questions d’éthique en microfinance. Ses thèmes de recherche actuels portent sur les notions de politique publique en matière de microfinance. Il enseigne l'éthique des affaires.

  • Zaka Ratsimalahelo est enseignant-chercheur à l'université de Franche-Comté-Besançon. Ses travaux de recherche portent sur l'économétrie théorique et appliquée, l'économie de développement et la microfinance. Il est membre de l'association d'économétrie appliquée (AEA).

  • Samanthala Hettihewa est Maître de conférences en finance à l'Université de Ballarat, en Australie. Elle a enseigné en Australie, au Canada, au Sri Lanka et en Nouvelle-Zélande. Elle est largement publié dans des revues académiques, y compris dans le Journal of Business Ethics, Small Business Economics & Journal of International Business Studies. Elle est analyste financier agréé (CFA) et planificateur financier certifié en Australie (FPA).

  • Chris Wright détient un doctorat multidisciplinaire de l'Université Simon Fraser avec pour spécialisations la comptabilité financière, la micro-économie et l'écologie marine. Actuellement, il est professeur de comptabilité et coordonnateur du master en comptabilité professionnelle (MPA) ainsi que du bachelor en comptabilité professionnelle (BPA) à l'Institut de Holmes (Australie). Auparavant, il était professeur agrégé à l'Université d'Adélaïde, professeur de comptabilité et directeur de l'école de commerce de l'Institut de Technologie de Melbourne, et professeur de comptabilité à l'Université de Lincoln (New Zélande). Ses intérêts de recherche portent sur la théorie de la comptabilité, des micro et petites entreprises, la microfinance, la corruption, l'enseignement et la finance.

  • Vitalie Bumacov a rejoint l’équipe en 2010 pour des travaux de recherche relatifs à l'application du scoring de crédit et du scoring de pauvreté dans les institutions de microfinance. Il travaille également sur la notion d'inégalité de genre dans l’accès aux services financiers. Il possède une grande expérience de terrain acquise dans différents projets de microfinance en Asie et en Europe de l’Est.

  • Hayyan Alia mène des recherches sur les prêts en ligne et la microfinance. Avant de rejoindre l’équipe de la Chaire, il a obtenu son diplôme de Mastère Européen en Microfinance à l’Université Libre de Bruxelles ainsi qu’un Mastère en Marchés Financiers à l’Académie arabe en Syrie. Ses intérêts de recherche portent également sur l’entrepreneuriat social et la RSE.

  • Saleh Khan. Chez PwC Luxembourg, Saleh est chargé de travailler avec l’International Development Assistance et l’ Impact Investing Practices qui consiste à la formulation et l'exécution de nombreux projets avec des organismes supranationaux. Saleh dispose de plus de dix années d’expérience professionnelle dans la conception, la gestion et l’évaluation de projets de développement de grande envergure en coopération avec certaines des plus grandes organisations d’aide au développement. Ses diverses missions dans le Sud-Est asiatique et en Afrique de l’Ouest lui ont permis d’acquérir une expérience considérable sur le terrain. Saleh a également dirigé deux institutions de microfinance de premier rang en Afrique de l’Ouest.

  • Isabelle Demay, est titulaire d'un Master 1 en finance de l'Université Paris IX DAUPHINE. Après avoir enseigné le Contrôle de Gestion, elle dirige le département Relations Entreprises du Burgundy School of Business. Elle a participé à plusieurs missions de formation et de recherche au Togo, dans le cadre des activités de la Chaire.

  • Geoff Archer est un professeur agrégé à la Faculté de gestion et le Directeur du Centre Eric C. Douglass d'études en entreprenariat à l'Université de Royal Roads, à Victoria, en Colombie-Britannique au Canada. De plus, il détient un mandat électif au sein du Conseil international pour les petites entreprises et du Conseil canadien pour les petites entreprises et l'entrepreneuriat. Ses recherches et travaux pratiques en microfinance se concentrent sur la compréhension de l'entrepreneuriat en microfinance.

  • Nadiya MARAKKATH est professeur assistante au Centre d'entrepreneuriat social - au sein de l'École de gestion et d'études sur le travail - de l'institut Tata des sciences sociales (TISS) de Bombay. Elle donne des cours en finance, microfinance et méthodes de recherche quantitative pour les étudiants en master à TISS. Elle a obtenu son doctorat en microfinance et publié dans ce domaine. Ses recherches portent actuellement sur les modèles de finance inclusive, la légitimité et les défis de la durabilité dans les entreprises sociales et les questions de financement social.

  • Yaya Koloma est professeur et chercheur à l'ISTOM, une école de l'Agro-développement International. Il enseigne l'économie du développement (macroéconomie de développement, microéconomie de développement). Sa recherche dans le domaine de l'économie du développement met notamment l'accent sur la pauvreté, la microfinance, la micro-assurance, l'agriculture, le genre, la vulnérabilité, la jeunesse et la microentreprise dans la région africaine.